Hospitalisation Privée

Économisez et obtenez la meilleure complémentaire privée et demi privée !
Notre algorithme va analyser 290 possibilités parmi 18 assurances

Le meilleur ou rien

HospitalisationPrivée

Économisez et obtenez la

meilleure hospitalisation privée

Hospitalisation en Suisse

Une hospitalisation n’est jamais la bienvenue, et nous redoutons tous d’en faire l’expérience. Cependant, en se basant sur les chiffres de cette dernière décennie, environ un million de personnes sont hospitalisées chaque année en Suisse, parmi lesquelles 25% pour des séjours multiples.

Afin de ne pas être pris.e au dépourvu, voici tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement et la prise en charge à l’hôpital ou en clinique par le système Suisse de l’assurance maladie afin d’anticiper au mieux.

Partenaires officiels des 16 plus grandes compagnies d'assurance maladie en Suisse, nous vous aidons à comparer !

Hospitalisation en Suisse

Une hospitalisation n’est jamais la bienvenue, et nous redoutons tous d’en faire l’expérience. Cependant, en se basant sur les chiffres de cette dernière décennie, environ un million de personnes sont hospitalisées chaque année en Suisse, parmi lesquelles 25% pour des séjours multiples.

Afin de ne pas être pris.e au dépourvu, voici tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement et la prise en charge à l’hôpital ou en clinique par le système Suisse de l’assurance maladie afin d’anticiper au mieux.

Que rembourse la LAMal ?

Avec l’assurance de base, vous êtes couvert.e en division commune (chambres pouvant aller jusqu’à 8 lits) dans les hôpitaux publics universitaires de votre canton de résidence, ainsi que dans ceux des autres cantons en cas d’urgence ou de nécessité.

En dehors de ces deux cas, c’est-à-dire si vous faites le choix d’être hospitalisé.e volontairement dans un autre canton, la différence éventuelle de frais et de tarifs sera à votre charge.

Si une opération est nécessaire, vous serez pris.e en charge par l’un des médecins du service concerné présent lors de votre séjour.

Il vous sera cependant impossible de choisir le médecin qui vous opérera ou d’avoir la garantie que ce soit le même que lors d’une précédente opération. 

Que couvre la LAMal en hospitalisation ?

Avec l’assurance de base, vous êtes couvert.e en division commune (chambres pouvant aller jusqu’à 8 lits) dans les hôpitaux publics universitaires de votre canton de résidence, ainsi que dans ceux des autres cantons en cas d’urgence ou de nécessité.

En dehors de ces deux cas, c’est-à-dire si vous faites le choix d’être hospitalisé.e volontairement dans un autre canton, la différence éventuelle de frais et de tarifs sera à votre charge.

Si une opération est nécessaire, vous serez pris.e en charge par l’un des médecins du service concerné présent lors de votre séjour.

Il vous sera cependant impossible de choisir le médecin qui vous opérera ou d’avoir la garantie que ce soit le même que lors d’une précédente opération. 

Quelle est ma participation ?

Que ce soit dans un hôpital public ou une clinique privée, votre participation dépendra de la franchise (entre CHF 300.- et 2’500.-) que vous aurez choisie en LAMal. A cette dernière, viendra s’ajouter la quote-part de 10% pour tous les frais dépassant votre franchise. Cette quote-part est quant à elle plafonnée à 700.- pour les adultes et 350.- pour les enfants.

Il est donc possible que les frais, lors d’une hospitalisation, soient élevés et il faut s’y préparer. 

En cas de franchise haute, et si cela peut vous poser problème en termes de liquidités, il existe des complémentaires offrant des capitaux en cas d’hospitalisation stationnaire qui viendraient en quelque sorte rembourser cette franchise.

But d'une assurance clinique privée ?

Dans les deux cas, vous aurez accès à toutes les cliniques privées en Suisse, sans distinction de canton et sans surcoût au-delà de la participation LaMal (franchise + quote-part). La tranquillité d’avoir une chambre à soi, ainsi que le confort d’une prise en charge quasi hôtelière des soins aux repas permettent de rendre votre séjour moins stressant et plus agréable.

Bien que ceci constitue un avantage non négligeable en termes de bien-être et de confort, ces couvertures ont une nécessité médicale objective. Tout d’abord, elles vous permettent de choisir librement le médecin qui vous opère dans toute la Suisse, et ceci peut s’avérer décisif dans le cas d’une opération spécifique risquée, ainsi qu’en cas de pathologie rare.

De plus, et sans remettre en aucun cas en cause la qualité des hôpitaux publiques Suisses qui sont excellents, les coûts plus libres et plus élevés pratiqués par les cliniques leurs permettent d’utiliser les techniques d’opération les plus avancées (même quand elles sont plus longues) et les meilleurs matériaux (par exemple pour les prothèses).

Stationnaire  ou ambulatoire ?

Stationnaire : Une opération stationnaire concerne le cas d’un.e patient.e qui va passer au moins une nuit à l’hôpital ou en clinique. 

Ambulatoire : à l’inverse, lors d’une opération ambulatoire, le/la patient.e sortira en général quelques heures après l’opérat